En automne je récoltais toutes mes peines et les enterrais dans mon jardin. Lorsque avril refleurit et que la terre et le printemps célébrèrent leur noces, mon jardin fut jonché de fleurs splendides et exceptionnelles.

Khalil Gibran

repos du potager
repos du potager
après l’hiver...
après l’hiver...
jardin
jardin
couleurs
couleurs
ne touche pas...
ne touche pas...
ça papillonne...
ça papillonne...
musique
musique
symphonie de lumière
symphonie de lumière
Landart
Landart
potager
potager
le vieux murier
le vieux murier